Vivre ensemble (1)

Publié le par Robinson

Ayant retrouvé mon net le soir,  je me demandais comment redémarrer...
Et il y a toujours les mêmes problèmes, et pas de perspectives de changements pour les jeunes et les enseignants...
J'avais en stock un reportage paru dans une revue pégagogique...il y a un certain nombre d'années!
C'était long et j'hésitais à publier: je commence...vous m'arrêterez!
Je sais que la situation s'est beaucoup aggravée!
Je suis convaincu qu'on aurait pu au moins "limiter les dégâts", et qu'il est urgent de donner aux enseignants les moyens qui sont nécessaires si on veut éviter de voir notre société n'être plus qu'une multiplication de sauvages (victimes en même temps!) : gouverner, c'est prévoir, ce n'est pas virer du personnel!!


vivre-ensemble-1.jpg
viv-ens--2-.jpgà suivre...si ça vous intéresse...

Publié dans Enseignement

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

midolu 25/03/2010 22:20


Du personnel, des enseignants, suffisamment, c'est nécessaire, pour rappeler et montrer par l'exemple les " principes " qui ont ou auraient dû être intégrés bien avant l'école
...
Pour la plupart, les jeunes, et les adultes aussi, connaissent les règles, les conventions sociales, mais de là à les appliquer, surtout quand on se trouve en groupe ......
Les parents inculquent ces règles, ou pas, un peu comme le langage se forme, au travers des liens " affectifs ", personnels, qui donnent la valeur à ces stimulations.
Je crois qu'il faut de l'affect, de l'intime, des sentiments pour intégrer les " convenances " sociales, les faire siennes et les appliquer.
Bonne nuit ...
Bises, Robinson.


Robinson 25/03/2010 22:45


...et des enseignants formés, expérimentés, là où c'est le plus difficile!...Je termine la publication du reportage commencé...A l'époque, "on" savait où on allait!
Les comportements inacceptables étaient déjà présents...Il fallait peut-être prendre les dispositions dès cette époque! 
Bises, midolu!


Oxygene 24/03/2010 22:53


Bien sûr que ce sujet est intéressant, mais j'ai l'impression que l'on se trompe en ne traitant pas les problèmes au bon moment... Il faudrait remonter à la base et voir ce qui s'apprend et ce qui
se dit dans les familles... J'ai l'impression que les parents d'aujourd'hui n'apprennent plus à leurs enfants les règles de la vie en société et du respect de l'autre.
Aujourd'hui encore au journal de 20h j'ai entendu qu'une jeune de 15 ans a agressé son professeur. Elle avait été renvoyée pour insultes à ce même prof et revenait se venger. Aucun respect de
l'adulte, aucune connaissance des règles de politesse. Je crois qu'il serait temps de prendre les parents en main. Quelle sorte de parents deviendront ces jeunes qui ne respectent rien et
n'acceptent pas la contradiction ? Nos parents ont peut-être été parfois trop sévères mais nous sommes pour la plupart, je pense, des adultes qui savons vivre en société. Les parents d'aujourd'hui
ne sont pas assez sévères et n'osent plus contrarier leurs chers petits... Je pense que c'est grave. L'école ne peut pas résoudre tous les problèmes. Elle est là pour enseigner et pour entretenir
une éducation qui devrait être dispensée au sein des familles... C'est quand l'enfant est jeune qu'on peut le plier à de bonnes règles, pas quand il a déjà rejeté tout ce qui est autorité et
contrainte.
Mais ce n'est pas à toi que je devrais faire un tel discours car j'imagine que tu es de mon avis, du moins en partie... A qui s'adresser pour que ça change ???
Le constat que l'on peut faire de l'absence d'éducation et du laxisme de nombreux parents est décourageant.
Bises à toi Robinson ! 


Robinson 24/03/2010 23:22


Bien sûr que je suis d'accord avec toi!
Il y a longtemps que les parents "laissent aller"!...
Lorsqu'on organisait une rencontre parents-profs, on voyait 2 catégories de parents: ceux qui venaient pour entendre des éloges de leurs enfants...et quelques-uns qui venaient critiquer ce qu'on
faisait...à leur place!
On parle de l'absentéisme des profs...on pourrait l'expliquer, mais  on pourrait aussi parler de l'absentéisme des élèves: on était habitué il y a 20 ans  à voir des élèves arriver avec
deux heures de retard: quand, dans unefamille de 5 ou6 personnes, un jeune se lève le matin, parce que tout le monde est au chôage, ça ne donne pas envie d'aller à l'école!
A la bibliothèque, quand on reçoit en 4 épisodes le même jour, on peut faire des constats: la 1ère classe, le matin (31 gosses), c'est inefficace! Les autres groupes  (20-25), c'est un
plaisir!
Et depuis qu'on les accueille (toutes les 6 semaines), on enregistre un nombre spectaculaire d'inscriptions (1 habitant sur 3)...Ce sont les enfants qui veulent venir...Et à l'extérieur, ils nous
disent bonjour, et certains, nous font la bise!
Les petits français méritent qu'on fasse quelque chose pour eux! Dans le reportage que je publie en ce moment (et qui attire peu) je cite un coût: 65 F/élève/an !...
Bises, Oxygène!


Josette 24/03/2010 11:31


temps qu'on dira "un élément bondissant" quand on parle d'un ballon je n'aurai pas confiance


Robinson 24/03/2010 14:52


...j'ai perdu le fil ...de l'élément bondissant...


Lily 24/03/2010 08:00


Une solution : passe par Mozilla Firefox 3, en permanence ! Pour Over-blog, cela ne dépend évidemment pas de toi. Bonne journée Robinson !


Robinson 24/03/2010 14:47


Les problèmes semblent multiples...Hier soir, on a été déconnectés à la bibliothèque (heureusement, 5 minutes avant la fermeture)...Ce matin, micro coupure de courant ...
Là, ça fait 1/2 heure que j'essaie de me connecter...Ce matin, un copain pro du métier n'arrivait pas à remettre sa live box en service...Tout à l'heure, sous Mozilla on m'annonçait "la session a
été fermée inopinément...
Hier soir, jai fini par trouver qu'il y avait un énorme bug chez O.B....
Il y en a marre!...


Lily 23/03/2010 10:24


C'est intéressant, évidement, mais je ne peux m'empêcher de faire remarquer que le savoir être devrait s'apprendre en famille. L'école a bien sûr un rôle éducatif, lié à son rôle d'enseignement,
mais est-ce à elle d'évaluer le savoir être ? Triste d'en arriver là ! Par exemple, aujourd'hui, beaucoup d'enfants parlent sans arrêt, de tout, de rien, et ont beaucoup de mal à écouter. Ils
coupent facilement la parole et se posent difficilement. Parfois les moqueries fusent ... Alors évidement d'autres restent en retrait. La société de consommation qui a contribué à la génération
"enfant-roi" n'est pas étrangère à ce phénomène, même si les causes en sont plus nombreuses et complexes. Le monde du travail est aussi plus dur, alors les parents souhaitent que leur(s) enfant(s)
soi(en)t le plus compétitif possible. Toujours plus !... J'arrête là, Robinson, pour ne pas en faire plus, moi aussi ! Bonne journée.


Robinson 23/03/2010 22:01


Rien ne passe ce soir... à la bibliothèque, on a été déconnectés à  18 h 25, et là, je passe par mozilla...Je ne tente pas de répondre: ce com ne passera peut-être pas...Je reviens te voir
dès  que possible!